Slide Gazelle

Amicale des Anciens
ALAT Paca

Slide Tigre

AA.ALAT
Paca

Slide Bell 47

AA.ALAT Paca

Slide H21 Batna

AA.ALAT Paca

Slide H19

AA.ALAT Paca

Slide Deux puma- Copie

AA.ALAT Paca

Shadow

Jean-Luc JANIN 14 novembre 2020

J’ai le vif regret de vous annoncer le décès, ce samedi 14 novembre du Général Jean-Luc JANIN.

JANIN Jean Luc 2020 11 14Né le 27 novembre 1925 à Gabès, il passe toute sa jeunesse en Tunisie. Dans les mois qui suivirent la libération de ce pays par les troupes alliées, il s’engage le jour de ses 18 ans, en novembre 1943, pour la durée de la guerre, alors qu’il est lycéen, en, classe de mathématiques élémentaires, dans l’esprit de participer à la libération de la France. Pour des raisons indépendantes de sa volonté, il ne peut y apporter tout le concours qu’il avait souhaité.

Désigné, quelques mois avant l’armistice, pour suivre les cours de l’École Militaire interarmées à Coëtquidan début juillet 1945 d’où il sort aspirant en décembre.

Sa carrière aurait pu s’arrêter là. Cependant il accepte de poursuivre ses études militaires à l’école d’application de l’Artillerie en zone d’occupation française en Allemagne. Sous-Lieutenant à l’issue de ce stage, il est volontaire pour partir en Indochine où il est affecté en Juin 1947 au Tonkin dans le Régiment d’Artillerie Coloniale du Maroc. Chef de section de 3 obusiers de 105 mm, il participe à de nombreuses opérations ayant pour but de s’implanter solidement dans la région. Deux ans et demi d’une vie éprouvante pour tous ceux qui ont vécu cette guerre. Il quitte l’Indochine en décembre 1949, ayant fait l’objet de 4 citations.

Après diverses affectations, il suit le stage d’observateur pilote de l’ALAT, obtient le brevet de pilote avion et hélicoptère n° 259 le 9 mars 1957 et prend les commandes en 1957 d’une escadrille d’avions légers en zone ouest oranais dans la région de Tlemcen. Période de participation intensive des opérations contre le FLN. Muté dans les environs d’Alger en 1959 en tant qu’Officier opérations, il rentre en métropole fin 1961. Au cours de ces quatre années, il fait l’objet de 5 nouvelles citations dont une à l’ordre de l’Armée.

Par la suite, il commandera le groupe ALAT de la 7ème Division expérimentale sous les ordres du Général de BOISSIEU, à Mulhouse, remplira les fonctions de chef de la section aéromobilité à l’État-Major de l’Armée de Terre, et terminera sa carrière au commandement de l’ALAT des forces françaises en Allemagne jusqu'à fin 1982, totalisant 39 années de service. Commandeur de la Légion d’honneur, il est en outre titulaire de la médaille de l’Aéronautique et de nombreuses autres décorations.

Le général JANIN est membre du groupement Provence - Alpes - Côte d'Azur des Anciens de l'ALAT depuis le 7 mars 1983.