Slide Gazelle

Amicale des Anciens
ALAT Paca

Slide Tigre

AA.ALAT
Paca

Slide Bell 47

AA.ALAT Paca

Slide H21 Batna

AA.ALAT Paca

Slide H19

AA.ALAT Paca

Slide Deux puma- Copie

AA.ALAT Paca

Shadow

Le Carnet Gris du groupement Alat Paca.

Guy ROEHRIG 15 décembre 2021

Le groupement Provence-Alpes-Côte d’Azur a la tristesse de vous annoncer le décès, ce matin du 15 décembre, de notre camarade Guy Roehrig.

Né le 26 décembre 1943 à Montauban, il a son premier contact avec l’armée en suivant les préparations militaires élémentaire et supérieure en 1964. En septembre 1965, après la résiliation de son sursis, il est incorporé à l’école des Transmissions de Montargis pour suivre la formation des élèves officiers de réserve (peloton EOR 602).2021 12 15 ROEHRIG Guy

Promu sous-lieutenant de réserve en mars 1966 avec versement dans les troupes de Marine, il est affecté à l’EMIAT d’Agen. En 1967, il suit le stage d’intégration dans l’armée d’active à l’école des transmissions.

Affecté au 61ème BTAP de Bayonne pour emploi à la 5ème CLT de Toulouse, il participe à l’étude et à la fabrication d’une antenne YAGI pour TRPP13 permettant la liaison entre Toulouse et le Pic du Midi.

En 1971, il est au Tchad pour emploi d’officier Transmission du GR1 à Mongo. En 1972, il encadre la formation de base de spécialité pour les appelés destinés à l’outre-mer au CIITDM de Fréjus.

En 1975, après deux demandes refusées, il rejoint l’ALAT et suit la formation pilote hélicoptère avec le 1 OPH 75 (https://www.alat.fr/formation-stage-observateur-pilote-helicoptere-1-oph-75.html)

Le 13 février 1976, il reçoit le brevet n° 1035.

Affecté au Galdiv11 puis au 5°RHC, il suit la transformation sur Puma et participe à de nombreuses missions (plan ORSEC en Guadeloupe en 76, aux inondations d’Auch, à l’opération Lamantin en Mauritanie et au Sénégal en 78). Initialement pressenti pour un temps de commandement à Phalsbourg, il est maintenu sur Pau à la suite au tragique accident du 1 août 1978. Il commande une EHM avec la mission supplémentaire d’évaluation des jumelles de vision nocturne

En août 1981, il est affecté au Centre d’Expérimentation de Nuit de l’EAALAT pour poursuivre l’intégration des JVN au sein de l’ALAT. Il est promu chef de bataillon en 1983. En 1984, dans le cadre de l’assistance technique, il rejoint les EAU pour former les pilotes gazelle à l’utilisation des JVN.

En 1987, il prend le commandement du CEN à l’EAALAT. Il est promu lieutenant-colonel en juillet 1988 et participe à la conférence internationale Night Eyes de Londres le 1 septembre 1988.

Le 2 septembre 1991, après 25 ans de service, il fait valoir ses droits à la retraite. 

Il commence une nouvelle carrière dans le monde civil mais toujours en rapport avec le vol de nuit et l’utilisation des JVN au sein des sociétés COFRAS, SOPELEM et HELISIM. Pendant son temps libre, son intérêt pour l’aéronautique, l’amène à construire un Pou du ciel HM 293 et un Jodel D185.

En décembre 2010, il réalise son dernier atterrissage aux commandes.

Que sainte Clotilde veille sur lui et accompagne sa famille dans ces tristes moments.

Claude OCKENFUSS 9 décembre 2021

Le groupement Provence-Alpes-Côte d’Azur a la tristesse de vous annoncer le décès, le 9 décembre 2021, de notre camarade Claude Ockenfuss

Né le 2 février 1937 à Menton, il s’engage l’année de ses 18 ans et sert durant 15 au sein de l’ALAT en qualité de mécanicien avion et hélicoptère.2021 12 09 OCKENFUSS Claude

Durant sa carrière, il est successivement affecté au :

  • GH 1 de Satory
  • EAALAT de Sidi Bel Abbès
  • GALDIV 3 de Baden Baden
  • GALAT 7 d’Aix les Milles
  • GALCA 1 de Phalsbourg

Le 10 septembre 1990, il quitte l’uniforme avec le grade d’adjudant et poursuit sa carrière de mécanicien avion au sein d’UTA et d’Air France.

En 1999, il clôture sa carrière civile comme mécanicien hélicoptère au sein de la société Héli Pacific Tahiti.

Le 13 septembre 2002, il adhère aux Anciens de l’ALAT du groupement Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ses obsèques religieuses seront célébrées en l'Église Saint Paul, Encagnane d’Aix en Provence, le mardi 14 décembre à 14h30 suivies de l’inhumation au cimetière Grand Saint Jean. Pour ceux qui pourraient y assister, se munir de son béret bleu.

Jean-Guy ARGOUET 12 septembre 2021

Le groupement Provence-Alpes-Côte d’Azur a la tristesse de vous annoncer le décès, le 12 septembre à Fronzac, de notre camarade Jean Guy ARGOUET

ARGOUET Jean Guy 2021 09 12Né le 23 août 1927 à Cubzac les ponts (33), il rejoint l’artillerie coloniale.

Breveté Observateur Pilote Avion et Hélicoptère le 23 mars 1955 et il reçoit le macaron n° 89

Affecté dans l’ALAT de septembre 1954 à août 1962, il sert successivement :

  • GH 1 de Satory de septembre 1954 à octobre 1956
  • GH 1 de Dax d'octobre 1956 à avril 1957
  • ESALAT de Dax d'avril 1957 à décembre 1957
  • GH 2 de Sétif de décembre 1957 à décembre 1959
  • 1 GALTOM de Dakar de janvier 1960 à août 1962

Il quitte le service avec le grade de commissaire colonel.

Demeurant à Saint-Raphaël, il adhère à l’Amicale des Anciens de l’ALAT le 21 septembre 2005.

Le groupement Provence-Alpes-Côte d’Azur s’associe à la famille en ces tristes circonstances et leur présente leurs très sincères condoléances.

Que sainte Clotilde veille sur notre camarade Jean Guy et sa famille.

Michel MAGE 16 juillet 2021

MAGE MichelLe groupement Provence-Alpes-Côte d’Azur a la tristesse de vous annoncer le décès, ce 16 juillet 2021, de notre camarade le Général MAGE Michel

Suite à une fracture à la jambe, il a été hospitalisé à Fréjus puis transféré à l’hôpital des Armées Sainte Anne de Toulon d’où il est parti rejoindre son épouse Léonie décédée le 29 juin 2020.

 

Né le 5 décembre 1927 à Sainte Ménéhould dans la Marne, il est admis par concours à l’Ecole Spéciale Militaire de Coëtquidan en 1945.

Il fait le choix de l’arme de l’Artillerie Métro, nommé sous-lieutenant en octobre 1947 et il fait son application à École d’Application de l’Artillerie d’Idar Oberstein en Allemagne.

Volontaire pour servir en Extrême Orient, il embarque une première fois en 1950 pour une unité d’Artillerie en Indochine.

De retour en métropole, il suit la formation de pilote avion et obtient le 13 mai 1953, le brevet n°44. 

De retour en Indochine, il rejoint 22° GAOA qu’il commande par intérim durant quelques mois de 1955.

Promu capitaine, en 1956, il prend le commandement de l’unité administrative du GAOA n°2, en Allemagne.

En 1957, il intègre la 19° promotion de l’École d’État-Major.

De 1958 à 1971, affecté hors des unités ALAT, il effectue un séjour en Algérie de 1958 à 1961 et suit la scolarité de l’École Supérieure de Guerre en 1964.

En 1970, il est promu lieutenant-colonel et début 1971, il suit la phase de perfectionnement des pilotes ALAT option hélicoptère pour être affecté au GALDIV 1 de Trier dont il occupe le poste de chef de corps jusqu’au mois de septembre 1973.

1973, il est chef d’état-major au COMALAT.

Promu colonel en 1975, il prend le commandement du COMACA 1 de Metz de 1976 à 1978 puis il est de nouveau affecté au COMALAT.

En 1980, il débute un dernier temps de commandement à l’EAALAT du Cannet des Maures.

Après quatre années à la tête de l'École, il quitte le service actif et est nommé général de brigade dans la 2ème section.

 

Dès septembre 1984, il s’inscrit à l’Amicale des Anciens de l’ALAT et sur son bulletin d’adhésion, à la question « date de départ de l’ALAT », il écrit « On n’en part pas ! ».

Très investi dans la vie de cette amicale, il en est le président puis le vérificateur aux comptes et il continue à participer aux très nombreuses réunions du conseil d’administration. 

En vacances au Vietnam tous les hivers, il réservait d’avance ses places pour les voyages organisés par l’Amicale des Anciens.

Plus qu’un chef, c’est un Ami qui nous  quitte.

Que sainte Clotilde veille sur toi Michel et embrasse Léonie pour nous tous.

 

Le général MAGE Michel est titulaire 

  • Chevalier de la légion d’honneur en 1956 pour service exceptionnel de guerre
  • Commandeur de la Légion d’Honneur en 1983
  • Commandeur de l’ordre national du Mérite en 1977
  • 6 citations avec attribution de la croix de la valeur militaire
  • Médaille coloniale agrafe « Extrême Orient »
  • Médaille commémorative d’Indochine
  • Médaille de l’aéronautique
  • Croix de la vaillance Vietnamienne

 

Il totalise 2527 h de vol dont 570 en mission de guerre

Denis Phulpin 27 mai 2021

Phulpin Denis 27 05 2021J'ai la tristesse de vous annoncer le décès, ce jeudi 27 mai des suites d’une longue maladie, de notre camarade PHULPIN Denis, dit Phuphu.

Né le 12 décembre 1949 à Laxou, il s’engage en 1968 et après une formation initiale au CISALAT de Nancy, à l’ENSOA de Saint Maixent et à l’ESAM de Bourges, il est breveté mécanicien sur voilures tournantes.

Ses principales affectations sont :

  • 1969 – 1977       GALCA 1 puis 1 RHC de Phalsbourg ;
  • 1977 – 1985       3 RHC d’Etain ;
  • 1985 – 1987       7 RHC détachement d'Étain ;
  • 1987 – 1989       1 RHC de Phalsbourg ;
  • 1989 – 1996       3 RHC d’Etain ;
  • 1996 – 1997       7 RHC détachement d'Étain ;
  • 1997 – 1999       1 RHC de Phalsbourg ;
  • 1999 – 2000       6 RMAT de Phalsbourg.

Qualifié mécanicien contrôleur, il quitte le service avec le grade d’adjudant-chef et débute une nouvelle carrière comme gérant de société.

En janvier 2007, il rejoint le groupement PACA des Anciens de l'ALAT. À la retraite, il participe activement, comme modérateur à la gestion et au contrôle des pages Facebook afférentes à l’Aviation Légère de l’Armée de Terre.

Que sainte Clotilde l’accompagne et veille sur sa famille.

 

André San Andres 16 mai 2021

Jean Crey 03 2014Né le 20 mai 1935 à Toulon, originaire de l’Artillerie coloniale, il rejoint l’Aviation Légère de l’Armée de Terre en 1963.

Après avoir suivi la formation de pilote avion au sein du stage 6 PA 63, il obtient le brevet n° 1475 puis la qualification de moniteur avion en 1970.

Ses principales affectations sont :

  • Dax
  • Le Luc – Le Cannet des Maures.

Il quitte le service en 1973 avec le grade d’adjudant-chef. Il adhère à l’amicale des Anciens de l’ALAT groupement PACA en mars 1979.

Suite aux contraintes liées à la Covid, la participation aux obsèques célébrées le vendredi 21 mai après-midi sera limitée à 30 personnes essentiellement ses proches.

Que sainte Clotilde l’accompagne et veille sur sa famille.

Joël GADIOU 9 mai 2021

GADIOU JoëlLe groupement Provence-Alpes-Côte d’Azur a la tristesse de vous annoncer le décès, ce dimanche 9 mai de Joël GADIOU.

Né le 17 septembre 1948 à Sommeilles (55), il rejoint l’ALAT le 1er juillet 1968.

Après une formation initiale de sous-officier et de mécanicien cellule moteur, il est successivement affecté à :

  • Nancy
  • Trier (en Allemagne)
  • Djibouti
  • Le Cannet des Maures.

Il quitte le béret bleu avec le grade d’adjudant-chef, le 22 novembre 1989 et commence une seconde carrière de technicien d’atelier chez Aérospatiale.

Il est membre de notre amicale depuis le 25 mars 1991.

A la demande de la famille, les obsèques seront célébrées dans l’intimité familiale.

Que sainte Clotilde l’accompagne et veille sur sa famille.

Raymond PERON 17 avril 2021

PERON Raymond DCD 2021 04 17

Informé par Marianne, sa fille, j'ai la tristesse de vous annoncer de son décès, le 17 avril 2021

Né le 6 juin 1932 à Toulon, il occupe les fonctions de mécanicien, de chef de piste puis de contrôleur de 1958 à 1968 dans l'Aviation Légère de l'Armée de Terre.

Il quitte le service avec le grade d'adjudant-chef après avoir été affecté

  • à l'Escadrille d'Hélicoptères Opérationnels n°3 du GH2 de Sétif
  • à l’École de Spécialisation de l'ALAT de Dax.

De retour à la vie civile, il commence une seconde carrière d'inspecteur du permis de conduire.

Raymond PERON est chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur.

Il est membre du groupement Provence-Alpes-Côte d'Azur depuis mars 1993.

Que Sainte Clotilde veille sur lui et sa famille.

Marie-France DORDOR 7 avril 2021

DORDOR Marie France DCD 2021 04 07Le groupement Provence-Alpes-Côte d’Azur a la tristesse de vous annoncer le décès de Marie France DODOR.

Après avoir contracté la Covid et avoir été hospitalisée 13 jours à l’hôpital de Draguignan, elle commençait à se rétablir.

Une anomalie sur les voies respiratoires a nécessité une biopsie et elle est décédée le 7 avril en début de nuit d’un choc anaphylactique lié à une infection nosocomiale.

Membre de l’Association Nationale des Femmes de Militaires, section Le Luc, depuis le décès de son époux Marie-Pierre, le 5 octobre 2015, elle a rejoint le conseil d’administration de l’Amicale des Anciens de l’ALAT pour développer le côté social de nos actions.

Les obsèques devraient se dérouler dans l’intimité familiale.

Léon La MOTTE 27 février 2021

La Motte LéonJ'ai la tristesse de vous annoncer le décès ce 27 février du colonel Léon La MOTTE

Il est né le 27 décembre 1928 à QUETTETOT dans la Manche, en 1949, il rejoint la promotion Garigliano de l'Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr.

Il sert dans l'Aviation Légère de l'Armée de Terre de 1954 à 1961, titulaire du brevet d'observateur pilote avion n° 262 en date du 9 mars 1957 et ses différentes affectations sont :

  • 23 GAOA d'Hanoï de janvier 1954 à mai 1955
  • 22 GAOA de Saïgon de mai 1955 à août 1955
  • GAOA 5 de Tunis et Sétif d'octobre 1955 à janvier 1958
  • Commandement de l'ALAT à Alger de janvier 1958 à mai 1960
  • Peloton ALAT de Colomb Béchar de mai 1960 à juin 1961.

Il est commandeur dans l'ordre national de la Légion d'Honneur.

Ses obsèques seront célébrées le jeudi 4 mars à 14h30 en l'église saint Michel à Draguignan.